Conseil communal 1er juillet 2014

Fin des sacs poubelles gratuits supplémentaires pour les familles nombreuses

[La ville a supprimé les sacs supplémentaires gratuits pour les familles nombreuses. Pour les autres familles (BIM, revenus modestes, etc.), la mesure est compensée par une augmentation de la participation à la facture d'eau par la ville.]

Pourriez-vous nous dire quel impact cela aura sur les finances publiques ? Les dépôts clandestins risquent d'augmenter en conséquence.

Nous l’avions dénoncé lors de l’avant dernier conseil communal, cette mesure est une mesure asociale parce qu’elle touche le peu de chose auxquelles certaines familles avaient droit. Nous nous opposons donc à cette mesure.

12400€ pour une étude de l'IDEA sur le site de Duferco (dans le cadre de la construction d'une route sur le site)

Les groupes Duferco et NLMK sont responsables d’avoir supprimé 600 emplois à La Louvière. A l’échelle mondiale, Duferco a réalisé un bénéfice de 77 millions d’euros en 2011. De 2009 à 2011, les ventes du groupe ont augmenté de 22%. Le groupe a obtenu l’usine Duferco sans rien débourser. En cédant une grande partie de l’usine à NLMK, Duferco a empoché 600 millions de dollars.

Dans ce cadre, nous ne comprenons pas pourquoi la ville de La Louvière a convenu un accord avec l’entreprise Duferco pour préparer le réaménagement du site.

Nous avons appris par la presse qu’une demande de subside avait été déposée via les fonds européens « Feder » : pourquoi n’a-t-on pas de discussion globale sur le futur de l’usine, un éventuel réaménagement du site? Quand le PTB demande l’expropriation du site pour une reprise du site Duferco par les pouvoirs publics, le gouvernement wallon n’est pas d’accord. Quand Duferco demande que la ville subsidie une étude pour le réaménagement du site qui apportera une plus-value au terrain (au bénéfice de Duferco), la ville accepte sans sourciller.

Nous demandons une présentation d’ensemble du projet et l’accord précis avec l’entreprise Duferco pour avoir une vue d’ensemble de ce qui sera fait avec l’argent de la ville. Nous demandons avant tout une reprise de l’outil performant par les autorités publiques. Duferco s’était engagé à laisser l’usine disponible pour tout repreneur. Où sont-il ? Quelles ont été vos démarches pour faire fonctionner l’outil ?

Antonio Gozzi, responsable de Duferco a déclaré dans la presse qu’il avait vécu une « expérience extraordinaire en Wallonie ». Au rythme où l’argent public est dépensé pour son business, ça ne m’étonne pas…

Concernant les 12 400€ proposés au vote, nous avons une alternative pour utiliser cet argent.

En septembre 2014, les parents qui laissent leurs enfants à la garderie verront les frais d’accueil extra-scolaire augmenter drastiquement cette année (cela passe de 0,60€ à 1€ par heure). Il y a pour le moment dans les écoles une grande colère des parents et des accueillants contre cette mesure. Pourquoi ne pas utiliser cet argent pour éviter que les parents doivent débourser beaucoup plus pour faire garder leurs enfants ?

14 000 euros seront épargnés en n'offrant plus de sacs poubelles aux familles nombreuses. N'en ont-elles pas plus besoin que Duferco ?

 

Plan d’action énergie durable rédigé par la ville

Ce plan est intéressant parce qu’il donne une quantité impressionnante d’informations concernant les économies d’énergie dans la ville. Il est intéressant et ambitieux. Mais l'est-il suffisamment ? L’objectif de 20% réduction des émissions de CO2 par rapport à 1990 est en dessous de ce que préconise le GIEC. Pour ce groupe de scientifiques internationaux, pour 2020, les pays comme la Belgique doivent réduire leurs émissions d’au moins 30% par rapport à 1990 (contre 20% dans ce plan) afin de limiter à 2°C le réchauffement climatique.

Je voudrais aborder le point sur la mobilité.

Je pense que le développement des transports en commun n’est pas du tout mis en avant. Je pense que mettre du gaz dans les bus est trop peu ambitieux. Nous avons un centre-ville complètement congestionné en heure de pointe. Pourquoi ne pas développer le « métrobus » dont on a parlé il y a quelques années ? Pourquoi ne pas demander à la SNCB de développer le transport local par le train dans la région ? Houdeng, le zoning du Cora, Haine-Saint-Pierre, etc. seraient joignables par le train si la volonté était là. La gratuité des transports publics à Aubagne en France a provoqué une augmentation de 170% du nombre d’usagers.

En ce qui concerne le vélo, je pense qu’il y a une sous-estimation du potentiel dans la région. Se limiter à peindre des vélos sur les routes ne rend pas le vélo plus sûr. Là aussi, le développement d’un réseau cyclable de qualité est possible.

En ce qui concerne le logement : 2300 personnes en attente d’un logement social. Si nous suivons le rythme (qui n’est pas actuel) de création de 30 logements passifs par an (sur base de ce qui a été construit dernièrement), il faudrait 65 ans pour répondre à la demande actuelle.

En ce qui concerne l’éolien, le plan révèle que le groupe Ventis est sur le point de se réaliser. Pourquoi ne pas créer une entreprise publique communale pour avoir en main la production d’énergie dans notre ville ? Pourquoi laisser cela dans les mains de groupes privés alors que la population pourrait bénéficier d’une énergie à bas coût ? Dans certaines villes allemandes, il y a eu la volonté d'arriver à une autonomie énergétique pour les habitants de certaines villes.

Pour terminer, Je crains que, comme à l’habitude, avec les mesures d’austérité, les investissements nécessaires risques d’être une goûte dans l’océan de ce qui est nécessaire pour préserver l’environnement. Nous plaidons pour un plan national et des moyens autrement plus importants que les petites virgules que nous pourrons apporter via la ville.

Nous voulons également être sûrs que l'énergie verte de la ville en soit vraiment. Nous avons entendu que l'énergie verte des distributeurs d'énergie était souvent de l'énergie fabriquée à partir de centrale au charbon, revendue comme de l'énergie verte sur base du rachat de certificats verts bon marché. La ville peut-elle se renseigner ?

 

Motion Delhaize

La PTB a soutenu la motion déposée par Muriel Hanot, conseillère communale Ecolo. Nous avons insisté en conseil communal sur le fait que la motion soutienne les travailleurs (et leurs organisations) et demande que le Delhaize reste ouvert avec les emplois actuels. La motion sera envoyée au patron de Delhaize.

 

Question orale d’actualité

Monsieur le bourgmestre,

Nous avons été contactés par des professeurs et des parents d’élèves du conservatoire de musique de La Louvière qui se plaignent de la gestion actuelle de l’institution. C’est une institution importante dans notre ville. Si la Communauté française n’avait pas fait grâce de 4 périodes, il y aurait eu une perte de 15 périodes en 3 ans (il y a eu 11 pertes soit presqu’une demi charge horaire). Il semble que cette diminution d’activité soit liée à la diminution d’élèves participant aux cours.
Suite à cette situation, il semble qu’un conflit social soit en cours. Les syndicats nous ont confirmé qu’ils voulaient plus d’information sur ce que compte faire le collège pour remédier à cette situation.

Pourriez-vous nous en dire plus ?

Nous craignons en effet que ce problème soit utilisé pour à terme justifier une fusion de l’académie d’Houdeng et le conservatoire de La Louvière ? Confirmez-vous que cette crainte n’est pas justifiée ? Ce serait dommageable autant pour l’emploi dans la région que pour les services rendus à la population.