La ville de La Louvière annule le drink de nouvel an du PTB

A 10 mois des élections, et à l'endroit habituel du drink du Parti Socialiste, le collège de La Louvière vient d'annuler la réservation du drink de nouvel an du PTB à la Maison des Associations (place Mansart) le 19 janvier prochain.

En signant cette pétition, je conteste la décision du collège. Je signe pour une Maison des Associations pluralistes et accessibles pour toutes les associations à La Louvière.

Revenons sur l'annulation du drink annuel du PTB (qui a à chaque fois réuni 150 à 200 personnes depuis plusieurs années).
Le bourgmestre répond avec ces arguments (voir Nouvelle Gazette de demain mardi 5/12):

1) "Le PTB n'est pas le seul concerné."
2) "Normalement cette salle ne peut être utilisée que jusqu'à 17h."
3) "La salle est gérée par une seule personne et les heures supplémentaires s'accumulent et ne peuvent plus être récupérées."
4) "Un vernissage ça va, mais pas un drink du Ptb jusqu'à 23h."
5) "La Maison des associations n'est pas une salle des fêtes."

Cela nous donne l'occasion de débattre de l'avenir de la culture en ville.

Cette belle salle ne serait accessible que... pendant les heures de bureau (ou uniquement pour ce que le bourgmestre voudrait bien!). Pourquoi un vernissage serait autorisé mais pas un drink du PTB à 18h30 un vendredi soir...
Le règlement de la Maison des Associations, demandé jeudi au bourgmestre, ne semble pas disponible...
La salle est gérée par une seule personne... parce que la ville n'a jamais remplacé la deuxième personne qui était sensé compléter le travail de la responsable !
C'est incroyable qu'on refuse de mettre à disposition du personnel communal pour une salle communale qui répond à un réel besoin dans la ville alors que notre commune connait un taux de chômage très important.
Quel est le prix d'une vie culturelle et associative riche dans notre ville ? Les 100 000 euros de promotion du nouveau théâtre votés en octobre dernier sont-ils vraiment nécessaires alors que, selon ses propres mots, le personnel semble ne pas être suffisant à la Maison des Associations ?
Est-ce le choix du bling bling au détriment d'une culture populaire ? La ville fait elle le choix d'une chère location à 200€ pour quelques heures au LouvExpo contre le choix d'une vie sociale riche et gratuite dans le centre ville (et ex-Maison du Peuple !) ?

Et enfin, dire que le drink du PTB est "une fête", alors que c'est pour nous l'occasion de rassembler tous les gens qui veulent résister à la vague de libérale qui plonge notre pays dans des reculs sociaux sans précédent, c'est faire preuve d'un grand mépris. De plus, le prix de la Solidarité remis à cette occasion à une initiative solidaire dans notre ville connait chaque année un grand succès.

Bref, le PTB exige une salle pluraliste et accessible à tous avec du personnel en suffisance pour réaliser une vie culturelle et associative riche dans notre ville.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt à remplir cette enquête?