Prix de la Solidarité 2018



Comme chaque année, le PTB veut mettre en évidence les initiatives solidaires de la région du Centre à son drink de nouvel an. Ce drink aura lieu le 19 janvier prochain à 18h30 à la Maison du Sport (127 rue de Bouvy à La Louvière).
Le Prix de la Solidarité y sera décerné ainsi que le traditionnel "Fouet d'Or", anti-prix de la Solidarité !
Votez ci-dessous parmi ces nominés du Prix de la Solidarité 2018:
(Vous pouvez voter jusqu'à jeudi 18 janvier à minuit)

Les délégués de la grande famille des cheminots
qui ont rassemblé leurs collègues ce 5 décembre dernier, en hommage aux 2 cheminots d'Infrabel décédés à Marlanwelz le lundi 27 novembre. Dans un contexte où la direction fait tout pour diviser les travailleurs du rail, ceux-ci ont voulu montrer qu'ils restaient unis malgré tout. C'est un beau symbole d'unité là où le gouvernement veut diviser pour mieux régner... Les cheminots sont régulièrement touchés par des accidents ces dernières années et tous sont sentis touchés.

Les 2 écrivains publics de Binche. L’espace écrivain public binchois aura 4 ans le 1er mai 2018. L’espace écrivain public « entité de Binche » est une initiative de deux citoyens engagés et bénévoles, Thérèse et Léopold, respectivement enseignante et libraire retraités. Fidèles à une démarche d’éducation populaire, ils ne se contentent pas de lire ou d’écrire des courriers, mais d’accompagner, de conseiller, de permettre à certains de retrouver leur dignité, de ne pas plonger. Depuis leur création, ce sont pas moins de 550 dossiers qui ont été traités via leurs permanences (jeudi et samedi).

 

 


Les Petits Paniers du Coeur.
Cette ASBL a distribué 6658 repas gratuits en 2016, plus de 150 paniers chaque semaine. Cette initiative basée à Trivières et soutenue par le réseau des Restos du Coeur permet à de nombreuses familles de trouver des colis alimentaires pour pouvoir survivre à La Louvière en 2017... L'engagement de ces bénévoles est impressionnant et le travail toujours plus grand. Ces bénévoles ont l'ambition de construire une solidarité toujours plus grande.
La plate-forme « 18/12 ». Cette plateforme comprend la Marche des Migrants, le Conseil Consultatif des Citoyens du Monde, la JOC, le CIEP Hainaut-Centre, la CSC Mons-La Louvière, l’ASBL CEPRé, Picardie Laïque, l’ASBL La Braise Culture, les FPS,… À l'initiative du CNCD, les communes étaient appelées à se déclarer "Commune Hospitalière", où les migrants sont les bienvenus. Ce 18 décembre, le conseil communal de La Louvière a adopté la motion pour faire de La Louvière une "Commune Hospitalière".

Le professeur de morale Maurice Medici pour son projet "La jungle de La Louvière".
Maurice Medici est professeur de morale à l'école des Arts et Métiers de La Louvière. Il a recréé un camp de réfugiés dans le centre ville avec ses élèves. Ils y ont dormi et vécu comme les réfugiés. Ce projet a créé la polémique mais a bien mis en lumière une réalité à laquelle bien des migrants sont confrontés. (photo l'Avenir)

La CSC et la FGTB pour leur combat contre la pension à point. La CSC et la FGTB ont initié un mouvement important pour l'avenir des pensions. Le gouvernement annonçait la plus grande réforme de ces 70 dernières années. Même s'il a déjà fait perdre beaucoup d'argent à pas mal de futurs pensionnés, il n'a pas pu imposer son agenda d'attaques sans précédent de nos pensions grâce à la résistance de nombreux travailleurs. Notamment grâce à la manifestation organisée avec 40 000 personnes en décembre dernier.

 

Votez ci-dessous parmi ces nominés du Prix de la Solidarité 2018

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?